BCNL1_ART8_FR | BeCommerce

Comment le fisc contrôle les ventes privées en ligne


Avec la pandémie et les interdictions de rassemblement, les fameuses « réunions Tupperware » à domicile ont davantage laissé place au « télé-achat » sur Zoom et autres ventes en Facebook Live. Une activité qui n’échapperait pas à la vigilance des autorités fiscales.



Odoo + afbeelding en tekst

Avec la pandémie et les interdictions de rassemblement, les fameuses « réunions Tupperware » à domicile ont davantage laissé place au « télé-achat » sur Zoom et autres ventes en Facebook Live. Une activité qui n’échapperait pas à la vigilance des autorités fiscales.

 

Activité complémentaire pratiquée par de nombreuses personnes, la vente privée en groupe a naturellement subi le contrecoup des restrictions sanitaires. Mais contrairement à d’autres secteurs, ces vendeurs ont opéré leur mue numérique avec facilité. Grâce à Facebook, Twitch, Zoom et autres solutions de visioconférence. Grâce aux moyens de paiements électroniques toujours plus simplifiés.

 

Se posent alors les questions des risques d’abus et des difficultés de contrôle. Comparée à la vente physique, la vente privée en ligne offre-t-elle un endroit d’évasion au fisc, augmente-t-elle le travail non déclaré ?


Source

02/09/2021