BCNL3_ART1_FR | BeCommerce

Les belges ont plébiscité le canal online en 2020, même lors du déconfinement.


Depuis le confinement et selon une analyse parue dans le market monitor de cette année, l’intérêt pour les achats en ligne en 2020 a connu une augmentation selon Sofie Geeroms, responsable de l’association des entreprises actives dans l’e-commerce, en Belgique. Celle-ci touchait les consommateurs de près pour les secteurs de l’informatique, celui des accessoires, des vêtements, des chaussures et du bien-être personnel.


Odoo + afbeelding en tekst

 

Depuis le confinement et selon une analyse parue dans le market monitor de cette année, l’intérêt pour les achats en ligne en 2020 a connu une augmentation selon Sofie Geeroms, responsable de l’association des entreprises actives dans l’e-commerce, en Belgique. Celle-ci touchait les consommateurs de près pour les secteurs de l’informatique, celui des accessoires, des vêtements, des chaussures et du bien-être personnel. Autrement dit, les consommateurs y consacrent 25 % de leurs achats dédiés aux services. Le choix d’acheter en ligne s’impose comme une pratique naturelle et devient une évidence en ces temps difficiles. Les secteurs du voyage et de l'événementiel sont les grands perdants de l’année 2020. Grâce au confinement, les changements de comportements des consommateurs sont unanimes. Le vente en ligne rentre en première ligne de compte dans la tête des consommateurs lorsqu’il s’agit d’acheter.

Ainsi, cette étude stipule que la vente de produits bat son record lorsqu’il est question de confinement. La tranche moyenne par achat se situe autour des 61, 10 euros avec une augmentation de 8 %. Donc, 2, 2 milliards ont été consacrés à des dépenses en ligne.

Source 

15/01/2021