BCNL3_ART3_FR | BeCommerce

Les méga centres de distribution, une méga bonne affaire?

Les supers centres de distribution sont à jour en matière de défi environnemental. Pendant un laps de temps de 5 ans, des changements ont été observés. L’Allemagne est leader dans ce domaine, là où la qualité règne.

Odoo + afbeelding en tekst

 

Les supers centres de distribution sont à jour en matière de défi environnemental. Pendant un laps de temps de 5 ans, des changements ont été observés. L’Allemagne est leader dans ce domaine, là où la qualité règne. On retrouve ensuite, les Pays-Bas et la Belgique en position 3 sur le podium avec une superficie de 3, 1 millions de m2 principalement en Flandre. Tout cela a un impact écologique et économique à condition de disposer de grands centres de distribution pour le côté rentabilité engendrant peu ou moins de coûts de frais de logistique (transport et stockage), ce qui a un impact sur le prix final des produits destinés aux consommateurs. 

Mais quels sont les impacts positifs de ce changement ?

Cela permet de centraliser les stocks, de consolider les flux de marchandises, une meilleure rentabilité de la marchandise et dans l’utilisation des nouvelles technologies qui viennent chambouler nos modes de fonctionnement classiques pour mieux répondre à cette demande de plus en plus réelle de toujours produire et ajouter à l’automatisation des tâches. Les frais fixes sont moins importants, c’est donc un avantage concurrentiel qui s’installe dans les entreprises en 2021. C’est aux enseignes de revoir leur stratégie. Notamment, ces dernières années, on a vu fleurir des panneaux solaires dans bon nombre d’entreprises, ce qui joue aussi sur une meilleure rentabilité et plus de bénéfices.

 Autre aspect intéressant, c’est que les centres de distribution louent des biens que les sociétés immobilières proposent plutôt que la vente. Plusieurs choix s’offrent aux entrepreneurs, ce qui leur laisse le champ libre. Le plus important pour réduire ses coûts de frais fixes liés à la logistique c’est de concentrer toute son activité dans un seul et unique centre de distribution selon Liesbeth Geysels, directrice général de VIL.

 Elle ajoute par ailleurs que l’essor du e-commerce est en plein rebondissement en passant par les mastodontes des ventes en ligne tels qu’Amazon, Coolblue, comme exemples. Eux qui disposent de centres logistiques à la hauteur des commandes enregistrées chaque jour.

La Belgique est encore loin du compte mais tend à se développer davantage. Mais selon elle, il est préférable de s’adapter aux demandes et de ne pas brusquer trop les activités en Belgique plutôt que d’en faire des machines à produire uniquement en ce qui concerne les travailleurs en général.



Source 

26/02/2021