BCNL4_ART3_FR | BeCommerce

Le SPF Economie met en garde contre les faux acheteurs sur les sites d'occasion : ces conseils vous aideront à éviter le piège.

L'année dernière, l'Inspection économique a reçu 872 signalements de tentatives d'escroquerie à l'encontre de vendeurs sur des plateformes de vente d'articles d'occasion. C'est ce qu'a rapporté le Service public fédéral Économie

L'année dernière, l'Inspection économique a reçu 872 signalements de tentatives d'escroquerie à l'encontre de vendeurs sur des plateformes de vente d'articles d'occasion. C'est ce qu'a rapporté le Service public fédéral Économie. Le montant total concerné était de 434 884,32 euros.

 

Le SPF met en garde contre la manière rusée dont les fraudeurs travaillent. Ils répondent à une annonce et suggèrent d'utiliser un service de messagerie bien connu pour la livraison. Ils demandent à utiliser un service de paiement du service de messagerie au lieu d'un virement bancaire.

 

Ils envoient ensuite un faux courriel, censé provenir du service de messagerie, indiquant qu'un paiement est arrivé et qu'un compte est nécessaire pour accéder aux fonds. Lorsqu'un compte est créé, le vendeur est ensuite invité à effectuer un paiement pour confirmer son identité et ses coordonnées bancaires. Cependant, le vendeur ne reçoit jamais le paiement de l'acheteur, et perd également l'argent qu'il a lui-même versé.

Source 

18/01/2022