BCNL5_ART6_FR | BeCommerce

L'e-commerce dopé par la pandémie, mais pas dans tous les secteurs


Il ressort du rapport de la CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement) que le secteur a connu un "boom spectaculaire" dans un contexte de contraintes de transport, alors que la pandémie a provoqué l'effondrement de pans entiers de l'économie.


Odoo + afbeelding en tekst

Il ressort du rapport de la CNUCED (Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement) que le secteur a connu un "boom spectaculaire" dans un contexte de contraintes de transport, alors que la pandémie a provoqué l'effondrement de pans entiers de l'économie. Le commerce électronique a été stimulé par la pandémie, mais tous les secteurs n'ont pas bénéficié d'effets positifs. Cependant, des impacts négatifs ont également été constatés pour les services de covoiturage et de voyage, ajoute-t-elle, en se basant sur les statistiques de sept pays (Australie, Canada, Chine, Corée du Sud, Singapour, Royaume-Uni et États-Unis) qui représentent près des deux tiers des ventes en ligne entre entreprises et consommateurs (dites B2C). Les données relatives à ces pays montrent que les ventes au détail en ligne ont augmenté de 22,4 % pour atteindre 2 495 milliards de dollars l'année dernière, contre 15,1 % entre 2018-2019.



Source 

07/05/2021