BCNL5_ART7_FR | BeCommerce

Bientôt la fin des retours gratuits sur les sites de vente en ligne?


Depuis la mi mai, semaine dernière, les clients de la boutique Zara en ligne de 37 pays doivent désormais régler les frais pour les vêtements et accessoires commandés online, qu’ils souhaitent retourner. Cette pratique va-t-elle se généraliser ?

Depuis la mi mai, semaine dernière, les clients de la boutique Zara en ligne de 37 pays doivent désormais régler les frais pour les vêtements et accessoires commandés online, qu’ils souhaitent retourner. Cette pratique va-t-elle se généraliser ? Zalando, H&M et autres géants de la vente en ligne vont-ils suivre ce modèle?

Depuis quelques années, pour encourager leurs clients à acheter en ligne, les marques avançaient un argument de taille : en cas de retour des produits – pour un problème de taille ou toute autre déception – les frais de retour étaient gratuits.

Mais cette largesse a un coût, non seulement pour les marques, mais surtout pour l’environnement, l’impact de ce transport aller-retour faisant partie des griefs contre l’industrie de la mode sur la question écologique. Car, effet pervers, la gratuité des retours a conduit à une surconsommation, une surproduction et une multiplication des transports. Sans compter que les articles retournés à l’envoyeur se retrouvaient très souvent dans les montagnes de vêtements invendus. Un gaspillage d’autant plus inadmissible quand on connaît le caractère polluant de l’industrie du vêtement et de la fast fashion.



Source 

24/05/2022