Een derde van Belgische webshops is afgelopen 5 jaar opgericht | BeCommerce


Un tiers des boutiques en ligne belges ont été créées ces 5 dernières années


Bruxelles, le 30 août 2021 - La Belgique compte au total 45.116 boutiques en ligne, un tiers d’entre elles ayant été créées ces 5 dernières années seulement. La grande majorité de ces boutiques en ligne se situent en Flandre. C’est ce que révèle une enquête de BeCommerce, réalisée par la société de logiciels Inoopa, qui dresse une cartographie exhaustive du paysage de l’e-commerce belge. « À mes yeux, la cartographie du paysage de l’e-commerce constitue l’une des réalisations majeures de BeCommerce ces cinq dernières années », nous confie Sofie Geeroms, Managing Director de BeCommerce. « Mesurer, c’est savoir. Aussi, depuis des années déjà, nous dressons l’inventaire de la performance numérique des boutiques en ligne dans notre brochure Shopping100. L’actuelle enquête nous permettra donc d’obtenir un aperçu exhaustif du paysage de l’e-commerce belge. Ces connaissances, couplées à l’incroyable source de données, aideront le gouvernement à adopter des mesures politiques solidement étayées, dans l’intérêt du secteur. »

45.116 boutiques en ligne belges

BeCommerce, l'organisation sectorielle pour le commerce électronique, a intégralement cartographié le paysage de l’e-commerce belge, et ce, grâce à la société de logiciels Inoopa. Ce faisant, elle a cartographié tous les sites web répondant à la définition de l'Office statistique de l’Union européenne, Eurostat. Il s’agit en l’occurrence des sites web sur lesquels sont passées des commandes en ligne. La Belgique compte au total 45.116 boutiques en ligne, associées à une entreprise belge, dont un tiers créé ces 5 dernières années seulement. Près de la moitié des boutiques en ligne belges opèrent dans les secteurs du commerce de détail et du commerce de gros. 

L’enquête révèle en outre que la plupart des boutiques en ligne belges se situent en Flandre, à savoir pas moins de 71 %, dont un cinquième de l’ensemble du paysage de l’e-commerce dans la seule province d’Anvers.

« Le commerce électronique est davantage ancré en Flandre qu’en Wallonie ou à Bruxelles », poursuit Sofie Geeroms, Managing Director de BeCommerce. « Notre Market Monitor, qui mesure les chiffres d'achat des consommateurs belges, a montré depuis longtemps déjà que les Flamands achetaient bien plus en ligne. Il ressort à présent aussi que davantage d’entrepreneurs flamands ont le réflexe de vendre (également) en ligne qu’en Wallonie ou à Bruxelles. La Belgique francophone dispose dès lors assurément d'une certaine marge de rattrapage par rapport à la partie néerlandophone du pays. Raison pour laquelle nous estimons important de soutenir l’entrepreneuriat numérique, notamment par le biais de la campagne Ezyshop. »

La majorité des boutiques en ligne sont des startups ou des entreprises individuelles

Contrairement aux attentes, la plupart des boutiques en ligne belges ne sont pas de grandes entreprises, mais bien des startups, voire des entreprises individuelles. Une boutique en ligne belge compte en effet en moyenne un à cinq employés et affiche un chiffre d’affaires estimé de moins d’un million. Une boutique en ligne sur cinq est exploitée par des indépendants. 

« Nous sommes heureux d’avoir pris l’engagement de cartographier chaque boutique en ligne belge et de soutenir de la sorte le secteur », nous confie Sofie Geeroms. « Le cadre applicable à l’e-commerce en Belgique n’étant pas encore adapté, de nombreuses boutiques en ligne demeurent des entreprises individuelles qui ne se développent pas. Grâce aux mesures relevées, le gouvernement sera à même de réorienter et de soutenir le secteur de l’e-commerce. Nous avons pris un engagement de trois années par le biais de ce même cadre. Ensuite, nous estimons que ce sera au gouvernement de poursuivre la cartographie, via la Banque-Carrefour des Entreprises, par exemple. »