Des ventes en ligne au moins deux fois supérieures à la normale.

 "La vente de produits de loisirs (voyages, vols, billets de concert, etc.) vendus principalement sur Internet est catastrophique", déclare Sofie Geeroms, managing director de BeCommerce, l'association belge pour le commerce en ligne. 

Odoo + afbeelding en tekst

 

La fermeture massive des magasins stimule le commerce en ligne. Principalement pour les biens matériels.  "La vente de produits de loisirs (voyages, vols, billets de concert, etc.) vendus principalement sur Internet est catastrophique", déclare Sofie Geeroms, managing director de BeCommerce, l'association belge pour le commerce en ligne. 

En revanche, les ventes de vêtements, de livres, d'équipements ménagers et informatiques ont fortement augmenté. 

Et les produits alimentaires sont également de plus en plus vendus via Internet. Chez Delhaize (qui enregistre jusqu'à 50 000 connexions en une demi-heure) et Carrefour, les ventes doublent. Colruyt voit également ses ventes augmenter. En raison de l'énorme afflux de clients, Colruyt est obligé de suspendre les commandes via Collect & Go au moins jusqu'à samedi. 

Maintenant que les entreprises sont contraintes de fermer leurs magasins, la demande se déplace en partie vers le commerce électronique.

Mardi 24/03/2020

Source