Le fret aérien belge épargné par la crise

Contrairement au transport aérien de passagers, le fret se porte bien à Zaventem et à Liège.

Odoo + afbeelding en tekst

 

Contrairement au transport aérien de passagers, le fret se porte bien à Zaventem et à Liège.

Si le secteur du transport aérien de passagers est de plus en plus souvent immobilisé au sol, il n'en va pas de même pour le transport aérien de fret en Belgique. Depuis début mars, l'aéroport de Liège n'a pas été touché par la crise, ni pour les importations ni pour les exportations. En février, le volume de fret était même encore plus élevé qu'en 2019. En ce qui concerne l'impact de la Chine, nous ne l'avons vu que dans les marges et uniquement pour les exportations à Bierset. 

Il faut dire qu'il n'y a pas de mesures restrictives pour le fret aérien, si ce n'est une plus grande importance accordée à l'hygiène. "La demande de fret a augmenté", confirme Nathalie Pierard, porte-parole de Zaventem. Le transport de fret à Bruxelles "fonctionne presque normalement, et est même en train d'augmenter", ajoute-t-elle. Une note positive dans un tableau sombre pour l'aéroport national. Zaventem s'est notamment spécialisée dans les produits qui sont actuellement très demandés, comme les denrées périssables, les produits pharmaceutiques et le commerce électronique.

Mardi 24/03/2020

Source