L'ecommerce, le remède au Covid-19 ?

L'Autorité bancaire européenne a publié une déclaration sur les questions relatives aux consommateurs et aux paiements à la lumière du COVID.19. 

Odoo + afbeelding en tekst

 

L'Autorité bancaire européenne a publié une déclaration sur les questions relatives aux consommateurs et aux paiements à la lumière du COVID.19. L'ABE estime que, dans les circonstances actuelles, des mesures appropriées sont nécessaires pour contribuer à la protection des consommateurs et au bon fonctionnement des services de paiement dans l'UE.

En ce qui concerne spécifiquement le commerce en ligne, l'ABE déclare qu'il "soutiendra les efforts des prestataires de services de paiement en matière d'émission et d'acquisition pour se concentrer sur leurs clients en supprimant l'obligation de leur NCA de signaler, d'ici le 31 mars 2020, leur volonté de satisfaire aux exigences strictes de vérification des clients pour les transactions par carte de commerce électronique (énoncées dans la tâche 3 des tableaux 1 et 2 de l'avis de l'ABE sur la migration vers la SCA). Si toutes les autres exigences énoncées dans l'avis restent inchangées, l'ABE continuera à suivre les événements et à évaluer les mesures supplémentaires à prendre, le cas échéant".

Les implications concrètes de cette déclaration sur la date limite actuelle de migration vers la SCA, fixée au 31 décembre 2020, ne sont pas encore claires.

Compte tenu des circonstances et de l'impact économique sérieux attendu du COVID19 sur le secteur du commerce de détail, Ecommerce Europe envisage une déclaration commune demandant des éclaircissements et une prolongation officielle de la transition vers la SCA.


Source 

Mardi 31/03/2020