Vendre bol.com et Zalando explose : "Et ils ne sont peut-être même pas les plus grands gagnants"

Bol.com a vendu en quelques semaines jusqu'à trois fois plus que d'habitude, Zalando a vu les chiffres doubler à certains moments, et chez Amazon aussi les colis se sont envolés en ces temps de crise. Mais sont-ils pour autant les plus grands gagnants ? 

Odoo + afbeelding en tekst

Le lockdown a donné une impulsion sans précédent aux ventes en ligne. Bol.com a vendu en quelques semaines jusqu'à trois fois plus que d'habitude, Zalando a vu les chiffres doubler à certains moments, et chez Amazon aussi les colis se sont envolés en ces temps de crise. Mais sont-ils pour autant les plus grands gagnants ? Selon l'expert en commerce de détail Gino Van Ossel, ce n'est pas le cas.

Les entreprises de commerce électronique sont les gagnantes de cette crise. C'est l'une des conclusions d'une étude d'ING Belgique qui a analysé, pendant les six premiers mois de la crise, les paiements électroniques de millions de clients. Amazon, bol.com et Zalando, également nos trois principaux acteurs sur le marché de la vente en ligne, ont perçu 66 % de paiements en plus de la part des fournisseurs belges de services de paiement et de cartes de crédit entre le 9 mars et le 26 avril.

"Les trois plates-formes ont représenté ensemble plus de 7 millions de transactions par semaine pendant la période du lockdown, et il s'agituniquement des achats de nos clients", déclare Peter Van den Houte, économiste en chef chez ING.

Gino Van Ossel, professeur Retail&Trade Marketing à la Vlerick Business School, ne nie pas que les grandes entreprises de commerce électronique ont en fait vendu beaucoup plus au cours de la période écoulée, mais il n'est pas certain qu'elles soient les grandes gagnantes. "Comment mesurer un gagnant ? Par sa part de marché ?  Dans un marché du commerce électronique qui s'est soudainement multiplié plusieurs fois, celui de nombreuses boutiques en ligne belges a augmenté de plus de 85 %. Une chose est sûre : le marché de la mode en ligne a plus que doublé. Zalando sera-t-il le gagnant ? Schoenen Torfs a parlé d'une vente multipliée par six. Et je suis presque sûr que Dreamland et Collishop ont également plus que doublée. N'oubliez pas les nombreux petits acteurs :

les détaillants locaux en électricité, les magasins pour bébés et les nombreux travailleurs indépendants qui n'avaient pas de boutique en ligne auparavant et qui ont maintenant créé de véritables bijoux en ligne.

A mon avis, l'engagement en faveur de l'achat local a vraiment porté ses fruits".

"Certaines boutiques en ligne ont vraiment repoussé leurs limites, réalisé des choses qu'elles n'auraient jamais crues possibles", affirme Sofie Geeroms de

BeCommerce, la fédération belge des boutiques en ligne. "D'autres ont dû admettre qu'ils ne pouvaient pas faire face à cet énorme afflux de commandes. Avec un arriéré de 8 000 commandes, il vaut mieux tout arrêter car une telle situation, où les gens doivent attendre trois semaines pour être livrés, ne fait que mécontenter les clients. Les boutiques en ligne ont donc également été temporairement fermées, pensez à Collect&Go de Colruyt".

Vendredi 22/05/2020