NLW221(FR) | BeCommerce

FeWeb sceptique à propos du 'webshop-prêt-en-30-minutes' de bpost

ParaFeWeb, la fédération des entreprises web, a réagi ce mardi avec scepticisme au nouveau service de bpost.

Odoo + afbeelding en tekst

 

Bpost lance lundi une nouvelle plateforme permettant aux PME désireuses de créer leur boutique en ligne de le faire "en quelques clics" et en moins de 30 minutes, annonce l'entreprise postale.

Durant la crise du coronavirus, Bpost a dû traiter beaucoup plus de colis, parfois jusqu'à un demi-million par jour. L'entreprise veut désormais "faciliter l'accès au succès grandissant du commerce en ligne pour les entrepreneurs locaux et ainsi soutenir encore davantage cette nouvelle forme d'économie dans notre pays". Et en tirer profit.

Collaboration avec Shopitag

Bpost a ainsi réuni toute son expertise en logistique e-commerce dans cette nouvelle solution 'tout-en-un', accessible via le site TousLesMagasinsEnligne. Cette plateforme, fruit d'une collaboration avec Shopitag (entreprise flamande déjà active sur ce créneau, ndlr), prend notamment en charge la création du webshop en moins de 30 minutes, le paiement en ligne, la livraison rapide et fiable par l'entreprise postale ou encore la publicité sur les réseaux sociaux.

Le site propose plusieurs formules tarifaires, allant de la gratuité jusqu'à 45 euros par mois, selon les besoins des commerçants, accompagné d'un kit de démarrage pratique.

'Aucune garantie de succès'

ParaFeWeb, la fédération des entreprises web, a réagi ce mardi avec scepticisme au nouveau service de bpost. Selon la fédération, la mise en oeuvre rapide d'un magasin web ne garantit pas que l'e-commerce soit automatiquement couronné de succès. 'Chaque magasin web a droit à un business plan, à une stratégie numérique et à une réalisation professionnelle. Un professionnel numérique aide les PME à engranger du succès en ligne', déclare-t-on à la fédération. A l'entendre, FeWeb enregistre l'échec de nombreux projets d'e-commerce par l'absence d'un plan, d'une vision et d'une connaissance. 'On ne se lance pas à l'aveugle dans l'e-commerce', prévient la fédération.

Source

15 Juin 2020