NLW227(FR) | BeCommerce

Wish, Aliexpress, etc. : la fin des bonnes affaires sur les sites chinois


Wish, Aliexpress et d'autres vendeurs chinois qui vendent des articles à bas prix risquent de perdre une partie importante de leur clientèle.

Odoo + afbeelding en tekst

 

Wish, Aliexpress et d'autres vendeurs chinois qui vendent des articles à bas prix risquent de perdre une partie importante de leur clientèle. L'âge d'or du commerce électronique à bas prix semble révolu, selon Roel Gevaers, professeur en économie des transports, et Wouter Dewulf, professeur en économie de l'aviation, qui décrivent à nos collègues du Tijd un "cocktail empoisonné" de quatre ingrédients responsables de la hausse prochaine des prix des produits vendus sur ces plateformes.

Le coronavirus est en partie responsable de cette situation. Une grande partie des vols long-courriers sont au point mort et les compagnies de messagerie européennes n'ont plus de place pour les petits extras qu'elles pouvaient embarquer à bas prix.

En outre, depuis les années 1960, l'Union postale internationale a accordé un régime " de faveur " à la Chine, qui était alors considérée comme un pays du tiers monde. Un tarif qui oblige les opérateurs postaux nationaux à livrer les colis en provenance de Chine presque gratuitement. Mais la Chine n'est plus un pays en développement et s'est même imposée comme un super pays en matière de commerce électronique.

Source

01/07/2020